Sacrée Wwoofeuse ! #4

Nous voici enfin arrivés en Suède ! Cela n’a pas été sans mal car nous avons quand même écrit 20 demandes avant d’en voir une acceptée (puis une autre quelques jours avant de commencer mais … il était trop tard!). 😅 Finalement, c’est bon, nous avons réussi à trouver une ferme suédoise jusqu’au 10 février.

Mes premiers pas dans ce pays ont été compliqués. J’avais beaucoup d’appréhension à cause des cas de Coronavirus lorsque nous sommes arrivés (75000 cas en 15 jours contre 30000 en Belgique et 6000 en Norvège). Je n’étais pas à l’aise dans les deux villes où nous avons séjourné (Örebro et Falun). Personne ne portait de masque ou ne respectait les distances de sécurité (alors que les Scandinaves ont cette réputation d’être distants… Mon œil 😶). Pire: les gens nous fuyaient en voyant que nous portions des masques 😂 (finalement c’était pas plus mal!). L’hôtel et notre Airbnb n’avaient pas une très bonne hygiène, ce qui n’a pas du beaucoup aider, surtout en ce moment où on est vraiment à cheval là-dessus…

Nous avons fini par arriver à notre ferme, à Prosgårdarna lundi 4 janvier. J’y allais un peu à reculons pour toutes les raisons citées et puis aussi parce que notre hôte nous avait écrit noir sur blanc qu’ils n’avaient pas peur de la pandémie (à 70 ans, je trouvais ça un peu osé… 😁). Je me demandais où nous allions tomber… Mais il s’avère que nous vivons avec des gens très sensés et très gentils. Ils voient pas mal de gens du village mais il semblerait qu’il n’y ait que très peu de cas Covid ici, en campagne, ce que nous avions espéré. 🙂

La ferme est vraiment très intéressante. C’est la première fois qu’on tombe dans un endroit où il n’y a pas besoin de Wwoofers pour maintenir l’endroit. Le fermier l’a achetée il y a 5 ans dans le but de voir à quel point il était possible de vivre en auto-suffisance. Il n’en tire aucun revenu et s’essaie à des expérimentations qui font évoluer leur mode de vie. Par exemple, il utilise un cheval avec des outils traditionnels pour tracter des traineaux dans la forêt et ramasser les arbres qu’il a coupés et non un tracteur. Idem pour transporter le foin qu’il récolte pendant l’été pour nourrir les animaux l’hiver. Ils ont une dizaine de poules dont ils retirent des oeufs, une vache avec un veau pour du lait, 6 moutons pour la laine et pour les agneaux lorsque vient la saison. Ils cultivent aussi des légumes sur leurs terres et des pommes de terre. C’est petit, très bien entretenu et raisonné. On n’est plus dans une ferme où il faut courir partout, réparer des trucs qui tombent en ruine avec des brols partout…

Le genre de barrières pour lesquelles nous avons coupé et taillé des arbres les 10 premiers jours.

Pour la première fois, nous n’avons pas tant l’impression de travailler pour le fermier mais plutôt avec lui. (Enfin, nous avions connu ça au début à Ulvik aussi, c’est vrai.) Il nous apprend comment traiter et nous occuper des animaux (très bien d’ailleurs ! Les vaches sont brossées tous les jours par exemple), il nous explique ses futurs projets et nous montre comment il voudrait qu’on réalise la tâche, quels outils utiliser, etc. Nous avons remplacé des piquets servant à fixer des cloisons pour séparer les vaches dans l’étable. Les anciens étaient en train de fléchir et au lieu d’attendre que ce soit détruit, on en a fait des nouveaux. Il est donc allé chercher les pièces de bois qu’il voulait qu’on utilise, les outils pour les tailler (je me suis découvert une nouvelle passion ! J’adore tailler le bois 😃 ), les fixer… et ça faisait longtemps que ça ne nous était pas arrivés ! 😁 Récemment, on était plus habitués à « il faudrait faire tel truc » et à chercher pendant une demi-journée les matériaux et les outils à utiliser avant de se lancer dans le projet, avec mille questions toujours en cours de route à résoudre seuls.

Concernant les températures, il fait … froid. ☃️😁 Les températures sont toujours négatives (à la fin de cette semaine, elles devraient remonter un peu dans le positif: 1 ou 2°C), souvent -7 ou -8°C. On a déjà eu -10 à -15°C une journée car il faisait beau. Il peut faire vraiment froid les jours où il y a du vent comme tout à fait acceptable les jours où il n’y en a pas. Évidemment, je suis habillée en mode « oignon » avec mille couches de vêtements pour me tenir chaud, héhé. Je suis d’ailleurs extrêmement contente d’avoir acheté tous ces sous-vêtements en laine ! Petite démo de ce que je porte pour travailler :

(Je crois qu’on est tous d’accord pour dire que j’ai un avenir dans l’Illustration, pas vrai?)

Le froid apporte un avantage que je n’ai que très peu connu en Belgique: la neiiige ! Il y en a partout et avoir un paysage tout blanc au lieu de la grisaille que nous avons connue en novembre et décembre fait beaucoup de bien au moral.

(Tu peux cliquer sur les images pour les afficher en plus grand format sur ton écran)

Nous restons ici jusqu’au 10 février puis nous partons pour deux jours à Uppsala avant de reprendre un avion pour la Belgique. Il sera plus facile de passer la fin de l’hiver « chez nous » qu’ici et puis de repartir lors de la belle saison. 🙂

Voilà pour nos dernières nouvelles ! Qu’en est-il de ton côté? 😊

8 Comments

  1. Merci pour ce retour d’expérience plus qu’inspirant ! Cette ferme donne vraiment envie. Ayant fait du woofing il y a deux ans, je sais à quel point ce n’est pas toujours évident de trouver un chouette projet dans lequel on peut s’investir en toute liberté sans être pour autant pressé comme des citrons/oignons 😀 Les photos sont magnifiques en tout cas et toute cette lumière….
    Bon retour à vous en Belgique 🙂 !!

    1. Oui, ce n’est pas toujours « à la cool » comme on peut l’espérer ^^ Merci beaucoup ! (On est revenus là, ça fait quasi un mois… T_T)

  2. Très jolies photos!!
    Je suis ravie que vous vous plaisiez bien dans la ferme où vous êtes actuellement. Et vu ce que tu en dis, je comprends que tu aimes cette « ambiance », le projet de la ferme à vraiment l’air sympa!
    Gros bisous Mlle Oignon ! <3

  3. Tes photos sont vraiment magnifiques !
    Contente de lire que l’expérience de la ferme suédoise se passe bien : c’est intéressant comme mode de vie, un vrai retour aux sources. Vous êtes les seuls woofers en ce moment ?
    J’espère que le beau temps et la neige seront encore de la partie jusqu’au 10 février 🙂
    Bises.

    1. Merci beaucoup Mag !! 🥰 Oui, nous sommes les seuls pour le moment et je ne pense pas qu’ils acceptent plus que 3 Wwoofers en même temps, même en été vu la taille de l’exploitation. 😊 La neige est partie pour rester un petit moment, après quelques jours de « chaud » (1-2°C), nous voilà repartis vers -14°C 😅
      Bisous ! J’espère que tout se passe bien pour toi en Belgique

  4. Je pense qu’à ta place, je mettrais autant de couches pour affronter le froid 😀 Par contre je n’ai pas reussi à lire, c’est un hoodie avec le pull en laine que tu portes?
    En tout cas, cet endroit ci à l’air super, on a une impression que c’est moins stressant pour vous non?

    1. Haha oui, il faut ! Oui, c’est un Hoodie 😃 Et je mets la capuche par-dessus le bonnet parfois 😂😂
      C’est moins stressant à certains égards, clairement. Et on est plus cool, moins pressés. Mais côté Covid, c’est pas la même histoire … 😅

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.